Événements

/ Spirit of Yves Classic Run 2016

Monaco

Quand 

11 et 12 Avril 2016

 
Nous vous proposons aujourd'hui les photos d'un rallye privé dénommé Spirit of Yves’ Classic Run avec la crème de la crème des collectionneurs invités à participer à un rallye touristique privé sur des routes somptueuses. Les autos sont uniques, originales, rares, somptueuses…enfin vous l’aurez compris, il s’agit d’un rassemblement digne des plus grand concours d’élégance. Cette édition emmènera les voitures de Monaco à Terre Blanche en passant par l’Italie et les Alpes. C’est par un bouche à oreille digne des plus grand thriller que l’information a été décryptée puis m’est arrivée, merci les réseaux sociaux et amis. Sans hésiter, c’est devenu la priorité de la journée pour immortaliser cet évènement. Quelle surprise cela fut pour nous d’apprendre que le départ aurait lieu de Monaco.
 
Les voitures sont arrivées sur Monaco le lundi 11 avril par vague. Elles se sont regroupées sur les terrasses derrière le célèbre Casino afin d’être préparées pour le début du rallye. C’est un lieu vraiment sympas pour faire des photos, aucun traffic, peu de passage et une importante luminosité pour profiter du cadre de l’opéra. Certaines avaient déjà quitté les lieux avant que j’arrive, mais il restait encore du beau monde. Beaucoup de Ferrari : Ferrari 250 GT SWB Speciale (châssis 2429GT), Ferrari 250 GT Lusso, Ferrari 410 SA, Ferrari 250 GT Cabriolet Serie 1 (châssis 1075GT), Ferrari 275 GTB, Ferrari 250 GT Boano et une Ferrari 275 Spider NART (châssis 09751). Les anglaises sont aussi bien représentée avec une Aston Martin DB4 et une Aston Martin Volante.
 

Vers 16h, les autos ont été exposées autour du rond-point du Casino et sur l’Avenue de Monte-Carlo. Devant l’hôtel de l’Hermitage, je croise une authentique Alfa Romeo 8C 2300.
 
Arrivée sur la place du Casino,  toutes les autres autos sont en place autour du rond-point et à côté du Casino. C’est assez impressionnant. Entre autres, se sont ajoutées une Ferrari 250 GT California Spyder (chassis 1663GT), une Ferrari 166 MM, une Aston Martin DB4 GTZ, une Maserati Ghibli Spider SS et quelques Mercedes 300 SL coupé et roadster.
 

Le lendemain matin, le départ fût donné aux aurores. Il fallait se lever tôt. On retrouve les mêmes sur une place du Casino déserte, un plaisir de pouvoir les contempler. La place a commencé à s’animer un peu après 8h quand les propriétaires ont commencé à se préparer pour la route vers leur 1ère étape. Les moteurs démarrent, on monte en température, on fignole les derniers détails, puis on s’aligne pour le départ de l’étape de régularité. La dernière voiture s’élance à 9h30, mettant un terme à l’euphorie autour de ce rallye. C’est un certain privilège qui nous a été offert de pouvoir assister à ce type de rassemblement en dehors d’un Concours d’Elégance, on en reparlera certainement dans l'avenir.