Megève

Quand 

3 Juin 2017

 

Ayant déménagé l’an dernier dans la région genevoise, j’étais obligé de rendre visite à nos amis de HappyFewRacing lors du rallye 1000km GT qui faisait une halte à Megève, à seulement une heure de route pour moi. Le 1000km GT est un rallye exigeant et éprouvant, il est vraiment orienté pour ceux qui aiment rouler. Cette année, le parcours est réparti sur 4 jours avec une épreuve nocturne proposant ainsi des journées plus légères. Le convoi s’est élancé le jeudi 1er juin depuis Versailles pour se terminer à Genève après avoir parcouru, comme son nom l’indique, mille kilomètres à travers l’est de la France.

Les premières étapes ont mené les participants à travers le Gatinais et la Bourgogne pour rejoindre Dijon, puis ils sont passés par Vonnas et la cuisine de Georges Blanc pour rejoindre Megève. Les évènements HFR représentent pour moi d’excellents souvenirs sur routes (2 rallyes sur la Côte d’Azur et la Provence, et un en Toscane), grâce à leur fine organisation et repérages j’ai pu découvrir des routes très plaisantes aux paysages souvent majestueux ; et c’est ce que je viens retrouver ce samedi, dans l’espoir de découvrir un peu plus ma nouvelle région. C’est aux Fermes de Marie à Megève que je les rejoins en ce samedi matinal.

Le plateau est loin d’être extraordinaire, une trentaine d’autos, je note cependant une grande fidélité des participants puisque je reconnais pas mal d’entre eux, c’est synonyme de qualité pour les évènements HFR. Parmi les plus notables, il y a le duo McLaren 675 LT Spider vert fluo et la Lamborghini Aventador SV Roadster. Deux Cobra sont aussi présentes, avec une flopée de Ferrari, comme une F12 bleu très subtil venant d’Ecosse, Ferrari California, 458 Spider ou 430 Spider jaune vainqueur l’an dernier et arborant le #1 cette année. Les autres qui se détachent sont la Jaguar E-type, la Maserati 2.24 ou encore la McLaren 650S Le Mans édition.

L’épreuve matinale amènera les participants au Lac de Roselend avec son impressionnant barrage en passant par la station de ski des Saisies avant de redescendre par Beaufort vers le lac. Comme d’habitude, pas mal de lacés et d’épingles au programme pour ces routes montagnardes. C’est un vrai plaisir de pouvoir se « défouler » sur ces routes offrant des paysages superbes sur les vallées traversées.

Le déjeuner a lieu au Chalet de Roselend qui surplombe le lac et propose un magnifique panorama. C’est l’endroit stratégique pour faire un stop dans la journée, et nous ne sommes pas les seuls, de nombreux motards, cyclistes et autres sorties automobiles s’y arrêtent, aussi par curiosité envers le rallye.

Le convoi repart ensuite en direction de Bourg-Saint-Maurice en suivant la superbe D902 au travers des montagnes, puis fera une boucle autour de Séez avant de revenir sur Megève. Cette départementale est vraiment dépaysante, on se retrouve rapidement sur des plateaux à l’allure lunaire et encerclé par la neige qui n’a pas encore fondu. Je ferai demi-tour bien avant la fin de l’étape car près de 3h de routes m’attendent pour rentrer et j’estime satisfaisant ce que j’ai pu sortir aujourd’hui. Je reste tout de même curieux de voir la suite de cette route.

Le rallye se termina dimanche après un tour au col des Aravis pour une arrivée à la Réserve près de Genève. J’ai appris que c’est la fameuse McLaren 675 LT Spider vert fluo qui remporta les épreuves de régularité de ce rallye, c’est sûr on la reverra ou, en tout cas, son équipage au départ de l’édition 2018.