/ Mondial de l'Automobile 2016 - Les nouveautés

Paris - Parc des expositions de la porte de Versailles

Quand 

29 septembre 2016 (Journées publiques du 1er au 16 octobre) 

 

Nous voilà fin septembre 2016, et comme tous les 2 ans (en année paire), les constructeurs automobiles se retrouvent à Paris, Parc des Expositions de la Porte de Versailles, pour le Mondial de l'Automobile. Malgré un bilan plutôt positif en 2014 avec 1 253 513 visiteurs enregistrés, le Mondial a perdu en 6 ans, près de 200.000 visiteurs. Il reste malgré tout, pour le moment, le plus visité au monde, mais dans notre pays de plus en plus autophobe, notamment à Paris (je vous renvoie vers la dernière décision de la Mairie de Paris, de fermer la rive droite des berges de Seine), et tous les doutes qui planent actuellement sur le diesel (l'affaire VW en tête de liste, mais qui, à mon avis, aura encore d'autres impacts dans un futur proche), le succès du Mondial risque d'en prendre un coup.

Et pour ne rien arranger, une ambiance morose planait déjà avant l'ouverture du salon, car depuis quelques mois, nombres de constructeurs ont annoncé qu'ils ne viendraient pas sur le salon. Cela a commencé avec Volvo, qui dit ne vouloir faire qu'un seul salon sur le continent, et qui était donc présent à Genève en mars dernier, puis Ford, qui mettait principalement en avant la difficulté de faire essayer ses modèles à Paris, et qu'il préférait donc se concentrer sur des événements plus "locaux". Mazda annonce ensuite n'avoir rien à présenter de nouveau, et fait donc également l'impasse. Puis l'affaire VW vient également plomber l'ambiance, et c'est donc Bentley et Lamborghini qui en font les frais au sein du groupe. Si on rajoute à tout cela les absences de Lotus, McLaren et Aston Martin, qui ont fait quelques apparitions ces dernières années, ça commence à faire beaucoup. Bugatti décide également de ne pas venir présenter sa Chiron, et Rolls Royce est également aux abonnés absents...quelle tristesse pour les fans de belles automobiles comme moi. Il ne nous reste donc plus que Porsche, Maserati et Ferrari pour ce consoler. Rien de nouveau à montrer chez Maserati, le SUV Levante étant déjà dans les rues, et la "grande" nouveauté présentée chez Porsche est la nouvelle Panamera hybride...il ne reste plus que notre cher Cavallino pour sauver ce salon 2016.

Voilà, le contexte est posé. Partant de toutes ces dernières news, je me décide à ne passer qu'une journée sur le salon, me disant que ça serait largement suffisant pour voir toutes les nouveautés (mais sans trop m'attarder quand même). La conférence de presse Ferrari est annoncée à 8h45, j'arrive tranquillement à 8h dans le Hall 1, je me ballade rapidement sur les stands italiens de Fiat et Alfa, puis je me met en place devant le stand Ferrari, en attendant le début. 1ère chose étonnante, 6 voitures sur le stand, et pour une fois, elles sont toutes bâchées. J'ai bien choisi ma place, je me retrouve en face de ce qui semble être la LaFerrari Aperta. Le profil des bâches me laisse espérer une seconde Aperta, ainsi que LaFerrari "classique" un peu plus loin (au final, ce seront 2 488 qui seront présentes, je vous explique ça plus loin). Je devine également une F12 au loin, ainsi qu'une California T, et évidemment au centre, la principale nouveauté annoncée, la GTC4 Lusso en version V8 bi-Turbo (le moteur de 610 chevaux de la 488 GTB).

La conférence commence, Mr Enrico Galliera fait son entrée (Chief Marketing and Commercial Officer, je ne me risquerai pas à traduire cet intitulé de poste). Après quelques minutes de discours, le voile est levé sur la GTC4 Lusso V8T. Peu de différences extérieure par rapport à la version V12. Il faudra ensuite attendre la toute fin de la conférence pour voir apparaître devant moi la version "décapsulée" de la LaFerrari. La production est annoncée à 200 exemplaires, évidemment tous vendus. Mr Galliera annonce cependant 9 exemplaires supplémentaires, avec des livrées spéciales, qui resteront la propriété de l'usine, mais qui seront présents lors de divers événements commémoratifs qui auront lieu l'année prochaine, pour les 70 ans de la marque. D'ailleurs cet exemplaire de la LF Aperta dispose d'un logo commémoratif des 70 ans, au niveau du bas de caisse, près des roues arrière. Cela devrait être le cas pour toute la production.

 

 

Au cours de cette conférence, Mr Galliera évoque donc la commémoration des 70 ans de Ferrari, avec un tour du Monde, des événements à Maranello, mais surtout, côté marketing, le lancement de 70 livrées Tailor Made, qui vont rappeler 70 livrées historiques sélectionnées par la marque, et qui ont marqué les 7 dernières décennies. Ces 70 livrées seront disponibles sur les 5 modèles de la gamme (488 GTB et Spider, California T, F12 et GTC4 Lusso), en 1 seul exemplaire, soit 350 modèles "uniques" qui verront prochainement le jour. Il se murmure d'ailleurs qu'ils seraient déjà tous vendus...Sont donc dévoilés dans l'ordre la California T rendant hommage à la 250 GT Lusso ayant appartenu à Steve McQuenn, de couleur marron/chocolat à l'extérieur, et en cuir marron clair pour l'intérieur. Vient ensuite, pour moi, la plus belle présentée, la 488 Spider aux couleurs vertes de la Ferrari 365 P2 de David Piper. Ce modèle remporta notamment les 9 heures de Kyalami en 1965 et 66. Vient ensuite la F12, hommage à 250 GT Berlinetta SWB conduite par Stirling Moss, de couleur bleue avec une bande transversale blanche. Et enfin, hommage à la Formule 1 et au pilote le plus titré à ce jour, la 488 GTB aux couleurs de la F1 F2003-GA de Michael Schumacher. Il faudra ensuite se rendre dans le petit salon privé du stand pour découvrir une 5ème livrée, une 488 Spider blanche/bandes bleues, aux couleurs de la 375 MM PininFarina Spider de 1953. Si vous souhaitez jeter un oeil aux autres livrées, elles sont toutes visibles sur le site officiel Ferrari.com 

 

 

Après ce 1/4 d'heure d'euphorie, il est maintenant temps de retomber sur terre et d'aller voir ce que les constructeurs généralistes nous ont amené. Le hall 1, principalement occupé par les français nous propose plusieurs nouveautés à fort volume sur notre marché. Le plus attrayant à mon gout est le nouveau Peugeot 3008, qui se virilise un peu et adopte des allures plus agressives. Chez Citroen, c'est la nouvelle C3 qui tient la vedette, et chez Renault je m'attarde surtout sur la nouvelle Clio RS. J'ai quand même pensé à photographier le nouveau Koléos et le pick-up Alaskan, par contre j'ai volontairement fait l'impasse sur les Sandero restylés, et j'ai carrément zappé le nouveau Grand Scénic...j'espère que vous me pardonnerez. A noter également chez Nissan, la révélation de la 5ème génération de Micra, fabriquée en France, et très inspirée, à mon goût, de la Toyota Yaris.

 

 

Direction ensuite le Hall 3, principalement occupé par les asiatiques. Hyundai et Kia nagent d'ailleurs à contre courant de la morosité ambiante, en affichant des stands de plus en plus grands. A voir parmi les nouveautés, la nouvelle Hyundai i30, le Kia Niro, ou encore une nouvelle Honda Civic. Je m'aperçois en écrivant ces lignes que j'ai rangé Suzuki (qui présentait une nouvelle Ignis et un SX4 restylé), avec ses compatriotes, alors qu'ils étaient présents dans un coin du hall 1.

 

 

On continue par le hall 4, le hall des groupes VW et Toyota/Lexus. Chez le japonais, on découvre le grand coupé Lexus LC500h, malheureusement leur concept de SUV n'était pas encore dévoilé à mon arrivée sur le stand. Chez Toyota, beaucoup de monde autour du sympathique SUV CH-R, je n'ai pas pu le prendre en photo, mais la version définitive ressemble fortement au concept vu à Genève en mars dernier. Sa commercialisation interviendra dans les toutes prochaines semaines. Dans le groupe VW, surtout des nouveaux SUV à voir, avec le Skoda Kodiaq, le Seat Ateca en version baroudeur et le nouveau Audi Q5 (que je n'ai pas pu prendre en photo, à cause de la foule aux abords). A voir également la nouvelle Audi A5 Sportback, et donc la nouvelle Panamera dont je parlais plus haut.

 

 

On en termine avec les 2 étages du hall 5. En bas, le hall est partagé entre BMW et Mini. BMW dispose notamment d'un bel espace M plutôt bien rempli (que vous pouvez retrouver en photo dans la galerie "divers"), par contre, sauf erreur de ma part, pas de nouveautés probantes. Et chez Mini, il m'a semblait avoir entendu parlait d'une version Cooper Works du Countryman, sur lequel je ne me suis pas attardé. A l'étage, Mercedes présentait la AMG GT-R, alors que la version roadster a été dévoilée sur internet ces dernières semaines, l'Etoile a brillé par son absence. Jaguar et Land Rover ne présentaient rien de nouveau, par contre Opel avait amené sa nouvelle voiture électrique, l'Ampera-e, ainsi qu'une version restylée du Zafira (qui perd son appellation Tourer au passage), et le Karl Rocks, version baroudeur de la petite citadine. 

 

 

Je terminerai simplement cet article, en espérant une très belle édition de Genève 2017, car cette édition du Mondial m'a plutôt déçu. Je m'y étais préparé, mais ça n'empêche pas, heureusement que Ferrari est venu avec plein de bonnes nouvelles. Certes je suis très intéressé par l'automobile et ces nouvelles technologies, travaillant dans le milieu depuis plus de 15 ans, mais étant un passionné de belles mécaniques, j'ai vraiment du mal à m'extasier devant la révolution technologique en marche, mêlée de down-sizing, de norme anti-pollution, ou encore de véhicules hybrides et électriques.

Dernier point pour les visiteurs qui comptent se rendre au Mondial, le prix du billet a encore grimpé et se vend désormais 16€. Alors si vous êtes un passionné comme moi, je trouve vraiment que le prix du billet n'est pas du tout en phase avec le spectacle présenté...à bon entendeur.

 

Commentaires  

0 #3 pot bebe bio 27-02-2017 21:23
Je n'y avais pas pensé ! Bigrement intéressant !
Chapeau bas
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 business advice 16-11-2016 01:10
This is really interesting, You're a very skilled blogger.
I have joined your rss feed and look forward
to seeking more of your fantastic post. Also, I have shared your site in my social
networks!

Here is my web blog ... business advice: http://lorenz.se/start/index.php?do=/blog/69432/the-online-company-or-is-it-business-online/
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #1 PEDRO PARADA 03-10-2016 01:59
BELLE PAGE,j AIME DES AUTOMOBILES.C EST BIEN LES NOUVEAUX COMME LES ANCIENNES VOITURES.Merci beaucoup.Je l ecris de l Uruguay Soud Amerique proche a l Argentina.allez ...
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir