Événements

/ Zoute Grand Prix 2018

Knokke le Zoute, Belgique

Quand 

5 - 7 Octobre 2018 

 

La 9ème édition du Zoute Grand Prix fut une nouvelle fois un franc succès. Cet événement, réparti sur un week-end, a plusieurs composantes : tout d'abord, des stands constructeurs avec les dernières nouveautés. Des podiums sont disposés dans la ville, et des chapiteaux sont montés sur la digue. Ensuite, il y a un rallye de régularité à travers la Belgique (et au-delà) pour les ancêtres de tous âges. Le Dimanche, un rallye pour supercars modernes est également organisé. Mais pour moi, le plus gros attrait réside dans le Concours d'Elégance se déroulant au Royal Zoute Golf Club, sur un green donc. Près de 250 000 visiteurs ont pris part à la fête cette année, un très bon score !

 

Commençons donc par les quelques stands constructeurs. Aston Martin expose son renouveau avec les Vantage et DBS Superleggera, elles me plaisent vraiment, le changement leur fait le plus grand bien.

 

 

Chez Mercedes-Benz, grosse surprise, avec la présence de l'AMG One, l'hypercar hybride au moteur de Formule 1, excusez du peu. Je connais un Mondial de l'Automobile qui l'envie ...

 

 

Lamborghini exposent, quant à eux, une Huracan Performante et le gros SUV Urus, un sacré engin.

 

 

N'étant pas la chose la plus propice pour les photos, passons au Zoute Rally. L'épreuve se déroule sur 2 jours, le Vendredi et le Samedi. On découvre alors une grande majorité de Porsche 356, des roadsters anglais, des "tanks" des années 20-30, c'est pas forcément varié mais les voitures sont belles et les voir dans la nature est toujours plaisant.

 

 

Passons au Dimanche et l'exposition sur le green du Royal Golf. Comme vous le savez tous maintenant, Porsche fête ses 70 ans cette année. Une occasion de plus pour le célébrer en grandes pompes. ON découvre alors un alignement impressionnant prenant presque un quart de la surface dédiée. Des 356 Speedster, Pré-A, une 959S, une 934 RSR, vraiment de très beaux exemplaires !

 

 

Même la concession avait sorti pour l'occasion une 911R et une 991 GT3 sur leur parking. On a même croisé une rarissime RUF RCT, très discrète, ainsi qu'une Carrera GT.

 

 

2018 sonne aussi les 40 ans de la BMW M1. Pour l'occasion, 5 M1 Procar et au moins autant d'exemplaires de route ont formé une haie d'honneur. J'ai tout particulièrement apprécié la M1 Procar avec le tracé de la mythique Nordschleife dessiné sur la carrosserie.

 

 

Quelques Jaguar ont formé une autre belle brochette, avec des modèles emblématiques comme la Type D Ecurie Ecosse ayant fini 2ème des 24 Heures du Mans 1957.

 

 

Restons dans le monde de la compétition : en effet, pas moins de 6 Formule 1 d'époques plus ou moins lointaines ont été proposées au public. Parmi elles, une Mclaren MP4/5B ex Ayrton Senna, une Williams-Renault FW14 ex Ricardo Patrese et une Williams-BMW FW22 ex Ralf Schumacher.

 

 

Basculons côté voitures de route avec les hypercars. Au programme, beaucoup d'exclusivité : Mclaren P1 GTR, Senna, Italdesign Zerouno, Ferrari Sergio by Pininfarina ... on sent que le concours a encore pris de l'ampleur par rapport à l'an dernier.

 

 

Les visiteurs ont pu admirer le fleuron de l'Automobile française : la Bugatti Chiron. Elle était présentée ici dans une superbe livrée blanche et carbone bleu.

 

 

Passons maintenant à un de mes péchers mignons : Touring Superleggera. Cette carrosserie indépendante basée à Milan jouit d'une renommée mondiale, au même titre que sa voisine Zagato (la Mostro était là d'ailleurs). Depuis la résurrection de la marque Touring dans les années 2000, le design est chapeauté par un belge : Louis de Fabribeckers. Membre du jury cette année, il est venu en force avec notamment sa dernière réalisation : la Maserati Sciàdipersia. Basée sur une Granturismo, 10 exemplaires seront produits. La base est difficilement identifiable. En effet, seuls les éléments de sécurité sont conservés pour l'homologation (montants de pare-brise par exemple). La Sciàdipersia est très élégante et arbore des lignes plutôt modernes. La coupe de l'arrière est très particulière, très géométrique avec un grand bandeau gris souligné d'une ligne rouge. L'ensemble est classe, c'est une voiture de grand tourisme pur, clin d'oeil à la 5000GT "Scià di Persia" de 1959.

 

 

En parlant de Touring, 3 shooting brake étaient présents, dont la très célèbre Lamborghini 4000GT "Flying Star".

 

 

Cette année, le Best Of Show fut attribué à l'Alfa Roméo 6C 2500 SS 1948 by Touring, une voiture de grande classe.

 

 

Pour conclure, une seule chose à dire : vivement l'édition des 10 ans de l'an prochain !

 

Retrouvez la galerie complète : ici