Événements

/ Concorso d'Eleganza Villa d'Este 2016 - Vendredi

Cernobbio

Quand 

20 Mai 2016

Un an est passé et il est temps de retourner sur les rives du lac de Côme, à Cernobbio plus précisément, ce village typique de la Dolce Vita italienne qui va accueillir l’espace d’un week-end quelques unes des plus belles carrosseries du monde. La liste des participants n’ayant pas été dévoilée avant le samedi, c’est avec beaucoup de questions et de mystères que nous nous rendons à la majestueuse Villa d’Este où les voitures sont attendues pour leur check-in et vérification d’usage pour participer au Concorso d’Eleganza.

La matinée commence doucement, un peu comme l’an dernier, les premières voitures sortent des garages ou arrivent par camion dés 10h30. Nous prenons contact immédiatement avec les premiers propriétaires pour les habituelles séances photo dans les  jardins de la Villa. Chose assez inhabituelle, un propriétaire nous ayant entendu vint à notre rencontre pour nous demander de photographier sa Rolls Royce Camargue Beau Rivage de 1982, un modèle équipé d’une cave à champagne, d’écran de télévision et d’un lecteur assez innovant pour l’époque. Alors qu’on arrive vers les jardins, la Lancia Astura Serie II était déjà en shooting, nous en profitons pour en faire quelques clichés. L’Aston Martin V8 Zagato de 1985 suit le mouvement. Puis vint la sublime Jaguar C-Type Roadster de 1952, une voiture d’exception qui a subi plusieurs accidents dans son passé de course la privant de sa carrosserie et de son moteur d’origine. La carrosserie fut utilisée sur une Replica et le moteur utilisé dans un premier temps sur un bateau fût également retrouvé sur une Replica. Le propriétaire dû racheter deux modèles Replica afin de récupérer les pièces d’origine et restaurer complètement son auto.

Un évènement imprévu vint perturber notre matinée, un membre de l’organisation nous annonça qu’on ne pouvait plus utiliser ce cadre idyllique pour nos photos et nous soma de quitter la zone pour éviter de perturber l’installation de la scène qui sera utilisée dans la soirée lors de la présentation de la BMW 2002 Hommage. Un vent de panique parcourra tous les photographes craignant de se voire ruiner la journée avant de trouver d’autres spots plus originaux. Direction l’entrée de la Villa où se trouve une maisonnée avec une allée assez photogénique mais aussi les hauteurs pour un spot plus traditionnel.

C’est ainsi qu’on a pu photographier une Aston Martin International Saloon Bertelli de 1932, l’Aston Martin DB4 GT Zagato de 1961, une Bizzarrini GT Europa 1900 de 1968, la Lamborghini LP400 Countach dite « Walter Wolf » en raison de sa couleur bleue n référence à l’écurie de F1 Wolf et les drapeaux canadiens qui font référence à sa nationalité. On a également pu profiter de la séance photo officielle de l’Alfa Romeo Disco Volante by Touring avant de l’amener à notre tour sur le spot rescapé. Enfin le concept Aston Martin Vanquish Zagato était également de sortie pour se faire immortaliser à son tour.

La Carrozzeria Touring Superleggera a présenté à Genève l’Alfa Romeo Disco Volante Spyder, une véritable œuvre d’art sur roues, qui ne sera produite qu’à 7 exemplaires au total. Elle est construite sur la base de la 8C Spider. On retrouve à la fois ici l’habitacle de base, de même que la motorisation d’origine, à savoir le V8 4.7 atmosphérique de 450 chevaux. L’artisan italien s’occupe de refaire totalement la carrosserie, ainsi que quelques détails du cockpit comme les sièges à nouvelle sellerie, contre-portes reprenant la teinte extérieure ou compteurs. Prix de la bestiole transalpine : plus d’un million d’euro pièce.

La véritable surprise de la journée, c'est elle : l'Aston Martin Vanquish Zagato Concept. Magnifique ! Zagato et Aston Martin ont déjà collaboré dans un passé récent avec l'étonnante V12 Zagato, dévoilée ici même en 2011. Basé sur l'actuelle Vanquish, ce concept est une interprétation très "italienne" du coupé anglais avec un rouge très identitaire et des formes bombées toujours aussi décalées, dans ce qu'a l'habitude de faire le carrossier transalpin comme la présence du double bossage sur le pavillon typique de certaines productions Zagato. La fibre de carbone et le cuir sont omniprésents dans l'habitacle aux couleurs vives, mais les modifications ne se limitent pas à l'esthétique puisque Zagato a "poussé" le V12 6.0 de 576 à 600 ch.

Finalement, malgré quelques péripéties, la journée fût très riche et reste un incontournable pour bien commencer ce concours.

Commentaires  

0 #2 Courtier assurance 02-09-2017 10:53
Quee dire de plus ? vous avez tout résumé sur ce post.

Très intéressant
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #1 Una 27-08-2016 05:29
Site internet enrichissant bien expliqué
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir